mardi 3 décembre 2013

La malédiction des Trencavel - tome 1 - Adélaïs, comtesse de Toulouse - Bernard MAHOUX

Pourquoi je le lis :


Il y avait un moment que j'avais envie de lire ce livre, qui est le premier tome d'une série de quatre.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


En l'an de grâce 1168, sous le règne de Louis VII, le midi de la France connaît une lutte fratricide. Les seigneurs et les églises romaine et cathare se mènent une guerre acharnée. Dans ce climat troublé, Roger de Trencavel, vicomte d'Albi, de Carcassonne et de Béziers résiste aux assauts du comte de Toulouse, qui revendique des droits sur ses biens et ses titres. Afin de préserver la terre de ses ancêtres, le jeune vicomte multiplie les pactes. Avec le soutien du roi Alfonse d'Aragon, il contraint Toulouse à négocier. Une femme viendra sceller cette alliance : Adélaïs, comtesse de Toulouse, que le puissant Raimon V offre en gage d'amitié à son plus fidèle ennemi. Mais la jeune épouse nourrit une autre passion. Un amour dévorant qui pourrait emporter avec lui tous les espoirs de paix...

_____

 

Mon avis :


Verdict : je ne lirai pas les trois tomes suivants.

En effet, je n'ai pas du tout accroché à la première partie de La Malédiction des Trencavel, peut-être à cause des premières pages, truffées d'un vocabulaire spécifique au Moyen-Age et au sud de la France à cette période, au point qu'il était impossible de lire une phrase sans être obligée de se reporter au lexique à la fin de l'ouvrage. Difficile de s'immerger dans l'histoire dans ces conditions.

Question vocabulaire, les choses s'arrangent par la suite et puis l'histoire (inspirée de faits réels) est intéressante, mais difficile de se débarrasser d'une mauvaise première impression !

Les critiques que j'ai lues sur les blogs étaient pourtant bonnes et c'est ce qui m'a décidée à poursuivre ma lecture malgré tout, pour être sûre de ne pas passer à côté d'un bon roman. Peine perdue : j'ai lu le dernier tiers "en diagonal" tellement j'avais hâte de passer à autre chose...

________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire