dimanche 31 décembre 2017

Partition amoureuse - Tatiana de ROSNAY

Pourquoi je le lis :


Parce que j'aime bien ce qu'écrit Tatiana de Rosnay et que la quatrième de couverture m'a bien plu...

 
NB : Ce roman a été précédemment publié sous le titre Le dîner des ex.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


"Quatre hommes, quatre notes. Toi un do, première note de la gamme comme alpha est la première lettre de l’alphabet. Manuel est un sol aux accents inquiétants, la dominante de la gamme de do. Pierre est un long ré tourmenté. Hadrien ne serait-il pas mon la, note de référence, celle dont un chef a besoin pour diriger un orchestre, celle qu’il me faut désormais pour apprendre à diriger ma vie ?"
 
Margaux, célèbre chef d’orchestre, décide, à l’approche de ses 40 ans, d’inviter à dîner les hommes qui ont le plus compté pour elle. C’est l’occasion d’un bilan, le moment d’assumer les échecs du passé afin de mieux savourer ses bonheurs présents. Avec lucidité, Margaux dresse l’inventaire de sa vie amoureuse, comme elle le ferait sur une partition, chacun de ses amants apportant sa cadence.

_____

 

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé Partition Amoureuse même s'il partait avec un sérieux handicap car en général je n'aime pas les romans rédigés à la deuxième personne... Mais c'est peut-être l'exception qui confirme la règle.
 
J'ai trouvé très touchante cette femme qui se penche sur son passé amoureux. Elle n'est pas parfaite, pas irréprochable, mais elle s'avère très attachante. En effet, Tatiana de Rosnay peint ici le portrait tout en nuances d'une femme d'exception, d'une femme comme tant d'autres : femme occupant un "poste d'homme", mère divorcée et dévouée, mais surtout femme esseulée inquiète à l'approche de la quarantaine de ne plus jamais connaître l'amour.

J'ai aussi beaucoup aimé la façon dont l'auteur parle de la musique et du métier de chef d'orchestre, en particulier pour une femme. Même pour moi qui ne connaît rien à la musique classique, le texte est très évocateur, presque mélodique.
 
Enfin bref, j'ai passé un délicieux moment avec cette Partition Amoureuse rédigée de la plume toujours très élégante de Tatiana de Rosnay.

________________________________________________

samedi 30 décembre 2017

Le manuscrit de Port-Ebène - Dominique BONA

Pourquoi je le lis :


J'ai lu Le manuscrit de Port-Ebène peu après sa sortie, il y a bientôt vingt ans. Si je garde un excellent souvenir de ce texte merveilleusement évocateur des tropiques, j'avoue que les détails de l'intrigue m'échappent un peu et que cette relecture ne sera pas de trop.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Saint-Domingue, au dix-huitième siècle, la plus belle colonie du Roi de France. La jeune femme d'un planteur de canne à sucre, d'abord effrayée par l'île opulente, se laisse peu à peu envoûter : les chevauchées à cru sur la plage, les peaux noires et nues, le tambour de la nuit africaine qui monte avec les ombres. Une nuit tropicale et dangereuse, une nuit vaudoue. La dame de Saint-Domingue va risquer sa vie et l'honneur des siens, alors que l'île s'affranchit de l'esclavage, dans la passion. Elle laisse en héritage le manuscrit de Port-Ebène.

De nos jours, au mas de Maguelonne, l'éditeur Jean Camus lit dans la hâte le récit de la dame d'autrefois. De sa voix si claire, cette femme possédée révèle ses amours interdites. Le sang qui baigna l'île, alors, fut-il seulement celui de la Révolution française ? Le manuscrit retrouvé est-il exorcisme ou confession ?

Dominique Bona a écrit un roman voluptueux et magique où passe comme en rêve toute histoire de Saint-Domingue, Haïti aujourd'hui : planteurs despotes, esclaves en fureur, docteurs-feuille jeteurs de sort, métis préparant le renversement de la colonie, traîtresses et innocents. Une fresque noir ébène et rouge sang d'où se détache le visage d'une femme libre d'aimer.

_____

 

Mon avis :


Cette relecture m'a rafraîchi la mémoire, mais si l'intrigue n'était pas tout à fait celle dont je me rappelais, l'atmosphère, elle, était aussi envoutante que dans mes souvenirs. J'ai adoré le style de Dominique Bona : elle nous livre un récit passionnant qu'on dévore malgré les longues descriptions et l'absence presque totale de dialogues. Le texte est foisonnant, à l'image de Saint-Domingue et de sa nature exubérante où nous entraîne une héroïne éprise de liberté. 

Le récit de la jeune femme envoyée à Saint-Domingue pour se marier est entrecoupé de chapitres consacrés à l'éditeur à qui on a confié ce manuscrit pour le publier. Le texte du XVIIIème fait écho à l'histoire personnelle de cet homme solitaire et c'est aussi une réflexion intéressante sur le métier d'éditeur et sur la place que les livres peuvent prendre.

Une très belle lecture qui fait voyager...

________________________________________________

vendredi 29 décembre 2017

Les aventures de Sherlock Holmes - Le chien des Baskerville - Arthur CONAN DOYLE


Pourquoi je le lis :


Il s'agit du dernier récit du recueil Les aventures de Sherlock Holmes qui traînaient dans ma pal depuis des années.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Un chien diabolique hante une lande désolée du Devonshire et Sir Henry, dernier héritier des Baskerville, commence à croire qu’il va subir le sort tragique de ses ancêtres, victimes d’une étrange malédiction. Sherlock Holmes, toujours rationnel, ne croit pas aux mystères et il envoie son ami Watson observer le pays et ses habitants pour y découvrir des serviteurs silencieux, un criminel en fuite, un chasseur de papillons et d’autres personnages étonnants. Le célèbre détective sera finalement amené à affronter un ennemi d’une intelligence redoutable.

_____

 

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé Le chien des Baskerville, bien davantage que les nouvelles que j'ai lues précédemment et qui m'avaient pourtant plu. La forme plus longue permet de davantage développer l'intrigue et les personnages. L'auteur prend le temps d'installer le décor  (les landes désolées du Devonshire apparaissent comme un personnage à part entière) et le suspense grimpe inexorablement alors que le mystère s'épaissit et que la menace, peut-être surnaturelle, se fait de plus en plus pressante.

Cette fois, c'est davantage Watson qui est au centre de l'enquête et ça aussi, ça m'a bien plu car il est tellement plus sympathique et "accessible" que Sherlock Holmes. Servant d'émissaire à ce dernier qui est retenu à Londres, le docteur Watson mène les recherches, interroge les témoins, formule les premières hypothèses (et on en fait autant en même temps que lui...).

Voilà donc une lecture que j'ai bien appréciée, même si je ne suis pas amatrice de romans policiers habituellement. En plus, Le chien des Baskerville me permet de terminer mon gros recueil de 910 pages en tout petits caractères des Aventures de Sherlock Holmes avant la fin de l'année 2017...😄

________________________________________________

mercredi 27 décembre 2017

Une nuit en Crète - Victoria HISLOP

Pourquoi je le lis :


Les nouvelles ne sont pas mon genre littéraire favori, loin de là, mais comme j'aime ce qu'écrit Victoria Hislop, j'ai eu envie de découvrir ce recueil déniché à la médiathèque...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Avec le talent qu'on lui connaît, Victoria Hislop nous emmène au fil de dix nouvelles à travers les rues d'Athènes et les parcs ombragés des villages grecs. En évoquant leurs atmosphères si particulières, elle donne vie à un grand nombre de personnages inoubliables : un prêtre solitaire, deux frères qui n'arrêtent pas de se quereller, un étranger indésirable, une charmante pâtissière, ou encore un jeune marié à la mémoire défaillante.

À la manière d'une aquarelliste, l'auteur de L'île des oubliés explore les sentiments humains. Amour, loyauté, séparation, réconciliation... nul mouvement de l'âme n'échappe à son écriture envoûtante.

_____

 

Mon avis :


Une nuit en Crète a été une lecture très agréable, mais il m'a manqué l'ampleur des grandes sagas familiales que nous racontent si bien Victoria Hislop pour être tout à fait conquise par ce recueil...

Parmi la dizaine de nouvelles proposées, je connaissais déjà Le cœur d'Angeliki, un texte offert en téléchargement gratuit il y a environ deux ans et que j'avais déjà beaucoup aimé.

L'auteur nous propose une vision pittoresque de la Grèce, avec des personnages hauts en couleur, attachés à leurs traditions et à leur mode de vie. La famille est au centre de la plupart des textes, parfois fardeau, parfois refuge, mais toujours là comme une valeur essentielle d'une société en pleine mutation.

Même si Victoria Hislop évoque des sujets très actuels, comme la crise économique, les manifestations étudiantes à Athènes ou la place prépondérante du tourisme, les nouvelles sonnent bien souvent comme des fables non dénuées d'ironie où la vérité ou la morale finissent par avoir le dernier mot.

Un joli moment d'évasion...

________________________________________________

mardi 26 décembre 2017

La maison des Aravis - Françoise BOURDIN

Pourquoi je le lis :


C'est une relecture...

Parce que j'avais envie d'une lecture chaleureuse comme sait si bien les écrire Françoise Bourdin.

J'ai lu La maison des Aravis il y a dix ans et l'histoire m'avait beaucoup plu : j'espère passer un aussi bon moment à nouveau...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Clément, quarante-sept ans, agent immobilier au chômage, et Bénédicte, vétérinaire dans un cabinet parisien, vivent à Levallois avec leurs grands enfants, Louise et Laurent. Lorsque Bénédicte reçoit en héritage la maison de sa tante Mathilde, en Haute-Savoie, Clément propose de partir s'y installer. Après maintes hésitations, toutes la famille se lance dans l'aventure.

Soutenue par l'accueil chaleureux des gens du village, Bénédicte s'adapte rapidement et avec enthousiasme à sa nouvelle vie. Mais bientôt Clément, dans l'un de ses revirements coutumiers, se lasse de cette vie rude et austère, tandis que Bénédicte se sent étrangement troublée par son voisin, Ivan Charlet, un maître verrier passionné et secret qui disparaît chaque jour dans la forêt en compagnie de ses deux loups apprivoisés.

À travers le chaleureux portrait d'une femme authentique et de sa rencontre avec une région sauvage et magnifique, Françoise Bourdin aborde avec finesse des thèmes contemporains comme le chômage et l'exode des citadins en quête d'une meilleure qualité de vie.

_____

 

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé ce roman qui offre un récit très ancré dans le quotidien (avec des personnages auxquels il est facile de s'identifier) mais émaillé de quelques touches plus romanesques comme les loups d'Ivan.

D'une plume très agréable, Françoise Bourdin nous emmène en montagne et nous plonge dans le quotidien d'une famille qui quitte la région parisienne et son rythme effréné pour s'installer dans un village rural de Haute-Savoie où chacun s'adapte avec plus ou moins de bonheur à cette nouvelle vie.

J'ai passé un très bon moment avec La maison des Aravis même si je serais bien restée un peu plus longtemps avec Bénédicte et les siens...

________________________________________________

dimanche 24 décembre 2017

Persuasion - Jane AUSTEN

Pourquoi je le lis :


Vous aurez peut-être l'impression que je m'auto-plagie, mais comme qui dirait : "même cause, même effet"... (voir ici).

Hier soir, j'ai regardé l'adaptation de Persuasion de la BBC avec Sally Hawkins et Ruppert Penry-Jones et cela m'a donné envie de relire le roman de Jane Austen.

Comme c'est la quatrième fois que je le relis, il n'est pas difficile de comprendre que Persuasion est l'un de mes romans préférés (je crois même qu'il est passé devant
Orgueil et préjugé...).

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Anna Elliott se fane dans l'ombre d'un père et d'une sœur qui ne l'apprécient pas. Huit ans auparavant elle a renoncé à des fiançailles avec Frederick Wentworth, persuadée par son amie Lady Russell des risques de cette union avec un jeune officier de marine en début de carrière, pauvre et à l'avenir incertain. Mais le hasard ramène le jeune homme, qui a fait fortune et souhaite trouver une épouse, dans le voisinage de la jeune femme. La vie mondaine donne l'occasion aux deux jeunes gens de se revoir et Frédérick est amené à revoir son opinion sur Anna qu'il jugeait trop influençable.

_____

 

Mon avis :


Ce que j'ai écrit lors de ma dernière relecture reste toujours très vrai : c'est à chaque fois un tel plaisir de lire Persuasion... Je ne vais donc pas me répéter, mais juste souligné que j'ai cette encore passé un délicieux moment avec Anna Elliott.

________________________________________________

samedi 23 décembre 2017

Trois éclats toutes les vingt secondes - Françoise KERYMER

Pourquoi je le lis :


J'ai découvert Françoise Kerymer avec Il faut laisser les cactus dans le placard et sa suite Seuls les poissons, deux romans dont j'avais beaucoup aimé l'écriture.

J'espère passer un aussi bon moment avec Trois éclats toutes les vingt secondes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Au large du Finistère, là où la terre finit, où le plus grand cimetière marin du monde murmure ses légendes, une île : l’île de Sein. 
Emma et son fils, Camille, sept ans, y débarquent pour passer les deux mois d’été. 
La jeune mère est désespérée : contrainte à cet exil par son mari, elle éprouve les plus grandes difficultés à comprendre son fils, à l’intelligence aiguë et au caractère imprévisible. Et si le jeune garçon s'enthousiasme immédiatement pour l’île, Emma résiste malgré le soutien d’Armelle, la restauratrice au grand cœur, de Ronan marin de la navette quotidienne avec la grande terre, et de Louis-Camille compositeur solitaire. 
Entre ciel et mer un drame se joue. 
La magie de l’ile bretonne réussira-t-elle à sauver la mère et son enfant ?

_____

 

Mon avis :


J'ai trouvé Trois éclats toutes les vingt secondes un petit peu déstabilisant au début, alors que l'auteur esquisse à peine ses personnages et les raisons de leur retraite forcée sur l'île de Sein. Puis peu à peu, elle complète leur portrait à petites touches légères, apportant parfois des explications, gardant le silence sur d'autres questions, et subtilement l'atmosphère évolue.

Mais outre un roman d'atmosphère, Trois éclats toutes les vingt secondes c'est d'abord l'histoire d'une mère et de son fils qui ne se comprennent pas et en attendent trop l'un de l'autre au point de se déchirer continuellement. J'ai trouvé très émouvante la façon dont ils finissent par se retrouver, mais seulement après avoir trouvé chacun leur place grâce aux rencontres faites sur l'île.
 
L'épilogue aussi m'a beaucoup plu, apportant les réponses qu'on espérait après un dernier chapitre de séparation un peu triste.

Avec Trois éclats toutes les vingt secondes, Françoise Kerymer nous offre donc un superbe roman plein de sensibilité qui évoque magnifiquement l'île de Sein et ses habitants, iliens de naissance ou d'adoption.

________________________________________________

jeudi 21 décembre 2017

L'amour en embuscade - Jane ASHFORD

Pourquoi je le lis :


J'avais envie d'une lecture légère et romantique...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Clare Greenough est une héritière fortunée. Seulement, elle ne pourra disposer de son argent que lorsqu'elle aura trouvé un mari. Elle conclut donc un marché avec l'impétueux James, baron Trehearth, qui a désespérément besoin de fonds pour assurer la gestion de ses terres. Grâce à cette union de pacotille, Clare pourra profiter de son héritage, et Jamie entretenir sa propriété qui tombe en ruine. Mais miser sur un mariage tranquille et sans désir sera la première de leurs erreurs, car l'amour risque fort de s'en mêler…

_____

 

Mon avis :


Ce n'est pas vraiment un mauvais roman, mais l'intrigue a déjà été vue et revue, les personnages ne sont pas très crédibles ni très attachants et on a même du mal à comprendre ce qui lie les deux héros.

Enfin bref, je me suis pas mal ennuyée avec cette lecture que je vais essayer d'oublier très vite.

________________________________________________

mardi 19 décembre 2017

La vérité sur l'amour (et autres petits mensonges) - Kristan HIGGINS

Pourquoi je le lis :


Il s'agit du dernier roman de Kristan Higgins : impossible de résister...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Rien  ne  devait  conduire  Kate  et  sa  demi-sœur Ainsley à vivre en coloc. Et pourtant... le fiancé de l’une et le mari de l’autre viennent de disparaître. Dire que Kate était sur le point de se faire passer la bague au doigt... et que Ainsley se croyait la plus heureuse des femmes ! Nécessité fait loi et voici  que  la  photographe et  la  journaliste cohabitent pour le meilleur et pour le pire.

Point négatif ? L’ex de Ainsley étale sa vie intime dans  un  blog.  Kate,  quant  à  elle,  comprend  progressivement qui était son mari en lisant ses mails perso.

Point positif ? Ainsley découvre que son patron a une âme. Et Kate est l’objet de toutes les attentions de  la  part  de  Daniel,  le  "pompier  super  sexy" pour qui — au vu de ses conquêtes habituelles — elle est un animal préhistorique.

Ensemble,  les  deux  sœurs  parviendront-elles  à prendre un nouveau départ ?

_____

 

Mon avis :


Pour ne pas changer, j'ai passé un excellent moment avec le dernier roman de Kristan Higgins, La vérité sur l'amour (et autres petits mensonges) .
 
En inconditionnelle de l'auteur, impossible de ne pas remarquer la ressemblance avec Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour, une ressemblance très certainement voulue puisque l'histoire se passe dans la même petite ville de Cambry (on croise d'ailleurs ici certains personnages du précédent livre...) et il y est également question de deux sœurs qui racontent tour à tour leurs mésaventures.

L'une, Ainsley, se fait larguer par l'homme avec qui elle vivait depuis onze ans et qui a une brutale prise de conscience après une maladie. Il se révèle alors parfaitement abjecte et la chute est rude pour la jeune femme qui se voyait déjà mariée avec lui et élevant leurs enfants.

L'autre, Kate, est confrontée à la mort de l'homme à qui elle était mariée depuis quelques mois seulement : à la tristesse bien naturelle d'une telle perte, s'ajoute la question de la légitimité (l'impression de ne pas avoir le droit d'être aussi triste que tous ceux qui le connaissaient depuis des années, de ne pas savoir qui il était vraiment, etc).

Même si le texte ne manque pas de bonne humeur, le ton est plus "sérieux" que dans la plupart des comédies romantiques de Kristan Higgins mais cela ne m'a pas empêchée de passer un délicieux moment avec La vérité sur l'amour (et autres petits mensonges)...

________________________________________________

dimanche 17 décembre 2017

La galère d'Obélix - René GOSCINY & Albert UDERZO

Pourquoi je le lis :


J'ai relu récemment les albums d'Astérix et d'Obélix que j'avais conservés depuis mon enfance et mon adolescence et, tout naturellement, je poursuis dans l'univers des deux Gaulois les plus célèbres en lisant un album trouvé à la médiathèque...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Décidément Obélix est incorrigible ! Malgré les avertissements répétés du druide Panoramix, il a bu de la potion magique. Et le résultat est surprenant : il redevient petit garçon... sans défense, à la merci des légions romaines qui le capturent ! Astérix partant à leur poursuite, naviguera jusqu'en Atlantide, pays de la jeunesse éternelle. Y trouvera-t-il l'antidote qui guérira son inséparable ami ?

_____

 

Mon avis :


Cette aventure d'Astérix et d'Obélix ne m'a pas vraiment convaincue.

J'ai eu l'impression que l'histoire s'éparpillait beaucoup et la représentation de l'Atlantide est assez décevante. Par contre j'ai bien aimé découvrir enfin ce qui se passe si Obélix boit de la potion magique (depuis le temps que Panoramix le menace des pires maux...).

________________________________________________

samedi 16 décembre 2017

Un cœur naufragé - Nora ROBERTS

Pourquoi je le lis :


J'ai découvert Nora Roberts assez récemment avec les trilogies L'hôtel des souvenirs et Le secret des fleurs. Comme les deux m'ont bien plu, je me suis laissée tenter par cet autre roman déniché à la médiathèque...

_____

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Depuis plus de trois siècles, perché au sommet d'une falaise déchiquetée, le vaste manoir de Bluff House monte la garde sur la plage de Whiskey Beach et ses secrets. Pour l'avocat Eli Landon, l'imposante demeure de sa grand-mère est le dernier refuge.

Accusé du meurtre de sa femme un an auparavant, Eli a finalement été blanchi faute de preuves, mais sa vie est un naufrage : sa réputation est en ruine, son cabinet en faillite et sa santé mentale et physique fortement ébranlée par le harcèlement des journalistes et d'un policer buté. Tandis que sa grand-mère Hester se remet d'une mauvaise chute à Boston, Eli s'installe à Bluff House pour veiller sur la maison et reprendre des forces.

Abra Walsh est une tornade de bonne humeur aux multiples talents qui exerce cent métiers : prof de yoga et de zumba, masseuse, créatrice de bijoux, aide ménagère... Elle a promis à Hester de s'occuper d'Eli, et elle est bien décidée à remettre sur pied le séduisant trentenaire, de gré ou de force. L'énergie et la joie de vivre de la jeune femme font leur œuvre et, peu à peu, Eli lui ouvre son cœur. Mais alors que les tourtereaux se prennent à rêver d'un avenir à deux, un adversaire sans pitié les observe. Une ombre malfaisante, déterminée à briser leur bonheur, quoi qu'il en coûte... 

_____

 

Mon avis :

 
J'ai bien aimé Un cœur naufragé qui mêle habilement romance et enquête policière.

L'histoire d'amour évolue de manière très linéaire, sans grand suspense mais comme une évidence entre les deux personnages qui, malgré des caractères diamétralement opposés, partagent rapidement une jolie complicité.
 
Par contre l'intrigue policière garde tout son mystère jusqu'aux dernières pages. Je dois dire que j'ai surtout apprécié la façon dont l'auteur dépeint les réactions de ses personnages face aux épreuves qu'ils traversent : perte de confiance en soi après des mois de harcèlement judiciaire, peur puis colère suite aux intrusions d'un maraudeur, etc.

J'ai donc passé un bon moment avec ce roman très "confortable".

________________________________________________

jeudi 14 décembre 2017

Les mémoires de Sherlock Holmes - Le dernier problème - Arthur CONAN DOYLE


Pourquoi je le lis :


Il s'agit de la dernière nouvelle tirée du recueil Les mémoires de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Par une soirée d'avril 1891, Holmes arrive chez son vieil ami le docteur Watson visiblement mal en point, après une enquête en France. Holmes entreprend alors de faire le récit à son ami du duel qui l'opposa au professeur Moriarty, un diabolique génie du crime. Le détective a entrepris de faire disparaître l'organisation dirigée par le professeur. Après un long affrontement, Holmes réussit finalement à mettre au point un piège pour appréhender les membres de l'organisation, mais cela ne peut avoir lieu avant trois jours.

Un matin, Moriarty en personne vient voir Holmes dans son appartement de Baker Street. Les deux hommes ont une conversation où Moriarty avertit Holmes de ne plus se mettre en travers de sa route. Holmes refuse, il est ensuite attaqué plusieurs fois dans la journée. Il propose alors à Watson de l'accompagner sur le continent pour échapper au professeur. Le docteur accepte, et après une longue épopée Watson et Holmes se retrouvent en Suisse, au village de Meiringen. Holmes, toujours en compagnie de Watson, fait une petite promenade près des terrifiantes chutes du Reichenbach. Watson est alors appelé à retourner au village : une jeune femme anglaise, à l'agonie, souhaitait voir un médecin anglais à son chevet. Le docteur retourne donc au village, et apprend alors qu'on l'a trompé : il n'y a jamais eu d'Anglaise malade. Watson se rend compte de l'horreur de la situation : il retourne alors vers les chutes et trouve un petit mot de Holmes. La scène était trop simple à imaginer : Moriarty avait retrouvé son adversaire, ils s'étaient battus et ils étaient tombés dans les chutes, enlacés. Finalement, le reste de la bande fut arrêtée grâce aux actions de Holmes. On apprendra dans La Maison vide que Holmes n'est jamais tombé dans les chutes et qu'il avait simulé sa mort pour échapper au second de Moriarty, le colonel Moran.

_____

 

Mon avis :


C'est la dernière nouvelle Des mémoires de Sherlock Holmes et je dois dire que Conan Doyle n'a pas fait dans la demi-mesure.

On découvre ici le célèbre Moriarty (je m'étonnais un peu de ne pas l'avoir encore croisé alors qu'il a pris une telle place dans la légende "Sherlock Holmes"...) et pour la première fois, Sherlock Holmes semble réellement redouter un de ses adversaires. Le récit est d'ailleurs plus sombre que dans les précédentes nouvelles et l'intensité dramatique croit encore au fil des pages tandis que le célèbre détective laisse entendre qu'il est prêt à se sacrifier si cela doit permettre de vaincre Moriarty.

Le texte est aussi teinté de tristesse, puisque c'est Watson qui raconte après coup les événements qui ont mené à la disparition de son ami. Et sa tristesse est d'autant plus touchante que, si on connaît un peu l'histoire de Sherlock Holmes, on sait que cette fin n'est pas si définitive...

Il ne me reste plus à présent qu'à m'attaquer au Chien des Baskerville (peut-être la plus célèbre des enquêtes de Sherlock Holmes) et j'aurai terminé mon gros recueil Des aventures de Sherlock Holmes.

________________________________________________

mercredi 13 décembre 2017

Les mémoires de Sherlock Holmes - Le traité naval - Arthur CONAN DOYLE

Pourquoi je le lis :



Je poursuis mon incursion dans l'univers de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Le docteur Watson reçoit une lettre d'un ancien camarade d'école nommé Percy Phelps, travaillant au Foreign Office sous les ordres de son oncle Lord Holdhurst. Phelps explique que sa carrière est en mauvaise posture à cause d'une grave affaire, et implore que Sherlock Holmes vienne le voir chez lui à Woking où il est alité depuis deux mois.

Holmes et Watson arrivent à Woking et rencontrent Annie Harrison, la fiancée de Phelps qui est restée à son chevet pendant sa convalescence,

_____

 

Mon avis :


J'ai bien aimé cette nouvelle qui est un peu plus longue que les précédentes, avec une intrigue plus développée, ce qui est davantage à mon goût. Sherlock Holmes reste d'une efficacité redoutable dans cette affaire de vol des plus nébuleuses où les suspects ne manquent pas, tous comme les mobiles du crime.

________________________________________________

mardi 12 décembre 2017

Les mémoires de Sherlock Holmes - L'interprète grec - Arthur CONAN DOYLE


Pourquoi je le lis :


Je poursuis ma lecture des Mémoires de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Melas explique à Holmes qu'il est d'origine grecque et qu’il exerce le métier d'interprète à Londres, où il jouit d'une certaine renommée. Mais en soirée, Melas a reçu la visite de Latimer, qui avait besoin de ses services. Le traducteur, ayant accepté d'intervenir, est monté dans un fiacre en compagnie de son client, lorsque soudainement, ce dernier a sorti une matraque en prenant une attitude menaçante…

_____

 

Mon avis :


Cette enquête de Sherlock Holmes m'a un peu moins plu. L'histoire m'a semblé reprendre des éléments d'autres enquêtes, comme si Conan Doyle avait voulu tester une autre hypothèse à partir de faits similaires.

Par contre, j'ai trouvé intéressant de rencontrer Mycroft Holmes, un personnage aussi hors-norme que son frère Sherlock.

________________________________________________

lundi 11 décembre 2017

L’obscure clarté de l’air - David VANN

Pourquoi je le lis :


La quatrième de couverture m'a intriguée...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


"Née pour détruire les rois, née pour remodeler le monde, née pour horrifier et briser et recréer, née pour endurer et n’être jamais effacée. Hécate-Médée, plus qu’une déesse et plus qu’une femme, désormais vivante, aux temps des origines". Ainsi est Médée, femme libre et enchanteresse, qui bravera tous les interdits pour maîtriser son destin. Magicienne impitoyable assoiffée de pouvoir ou princesse amoureuse trahie par son mari Jason ? Animée par un insatiable désir de vengeance, Médée est l’incarnation même, dans la littérature occidentale, de la prise de conscience de soi, de ses actes et de sa responsabilité.

Dans une langue sublime et féroce, David Vann fait une relecture moderne du mythe de Médée dans toute sa complexe et terrifiante beauté. Le portrait d’une femme exceptionnelle qui allie noirceur et passion dévorante.

_____

 

Mon avis :


J'ai très vite abandonné cette lecture car le style, trop sombre, ne me convenait pas.

En plus, on prend l'histoire en cours sans aucune explication et donc, à moins de déjà connaître le mythe de Médée, on est tout de suite perdu.

Ce roman n'était juste pas fait pour moi...

________________________________________________

dimanche 10 décembre 2017

Tu m'as trouvée - Angéla MORELLI

Pourquoi je le lis :


Il y a peu, j'ai acheté Juste quelqu'un de bien et Mêlée à deux d'Angéla Morelli et comme j'aime beaucoup ce qu'elle écrit,  je me suis aussi laissée tenter par Tu m'as trouvée...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Quand Alice a vu arriver ce grand brun en Perfecto et Doc Martens dans l’étable d’Hervé en pleine nuit, elle a cru qu’elle hallucinait. Mais non, ses yeux ne la trahissaient pas : une gravure de mode façon rocker venait bien de débarquer alors qu’elle était au beau milieu d’un vêlage difficile.

Quand Raphaël a découvert cette espèce d’extraterrestre en bleu de travail à côté d’une vache beuglant, il a cru qu’il n’était pas bien réveillé. Mais lorsque l’extraterrestre l’a vertement remis à sa place, il a compris qu’il s’agissait en fait d’une femme, au caractère bien trempé.

Raphaël ignore tout du quotidien d’Alice, vétérinaire de campagne en Normandie  ; Alice ignore tout de la vie de Raphaël, rock star mondialement connue. Pourtant, s’il y a une chose qu’ils ne peuvent ignorer, c’est l’irrésistible attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Mais, si le désir se fiche des origines, des différences et des carrières, qu’en est-il de l’amour  ? 

_____

 

Mon avis :


J'ai passé un bon moment avec court récit (une cinquantaine de pages) qui condense tous les ingrédients d'une bonne comédie romantique : une rencontre qui fait des étincelles, une bonne dose d'humour, des personnages très sympathiques et une jolie histoire d'amour bien sûr.

Si le dénouement m'a semblé un peu "too much", Tu m'as trouvée m'a cependant beaucoup plu.

________________________________________________

La fille d'à côté - Barbara DELINSKY

Pourquoi je le lis :


Il s'agit d'une relecture.

J'avais beaucoup aimé ce roman lorsque je l'ai lu la première fois, il y a une quinzaine d'années, et j'ai eu envie de m'y replonger...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Dans une charmante petite ville du Connecticut, trois familles très proches voient soudain la paisible harmonie de leur existence voler en éclats quand une de leurs voisines, une jeune femme seule, veuve depuis un an, tombe enceinte.

Qui donc est le père ? Se pourrait-il qu'un des maris ait fauté ?

Les trois couples se livrent alors à une véritable introspection, réévaluant leur mariage, et une loyauté entre époux qu'ils avaient peut-être trop vite considérée comme acquise. Une histoire captivante, au cœur des tourmentes conjugales, par la reine du roman psychologique américain. 

_____

 

Mon avis :


Comme lors de ma première lecture, j'ai beaucoup aimé ce roman, en particulier la façon dont Barbara Delinsky traite des relations humaines (famille, couple, voisins, etc) grâce à une galerie de personnages très bien esquissés et qui permettent de multiplier les points de vue.

Le roman commence avec Graham et Amanda et on s'imagine qu'on va suivre l'histoire de ce jeune couple en mal d'enfant et puis au bout de quelques chapitres, l'intrigue bifurque et le champ de vision s'élargit brusquement, faisant entrer dans l'histoire les occupants des trois autres maisons, dont une jeune veuve mystérieusement enceinte qui sème la zizanie du seul fait de son existence.

En plus c'est très bien écrit et l'histoire est prenante : j'ai passé un très bon moment avec La fille d'à côté.

________________________________________________

vendredi 8 décembre 2017

Les mémoires de Sherlock Holmes - Le patient à demeure - Arthur CONAN DOYLE

Pourquoi je le lis :


Encore une fois il s'agit d'une nouvelle extraite  Des mémoires de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Il fait froid quand le docteur Percy Trevelyan arrive au 221 b Baker Street pour y consulter le détective Sherlock Holmes. Trevelyan est un jeune médecin généraliste, qui a ouvert son cabinet de consultation dans Brook Street et payer les divers frais que cela demande grâce à un dénommé Blessington, un homme riche mais de santé fragile qui, en contrepartie de son aide, a obtenu le droit de résider au même numéro que le médecin. Blessington est ainsi désigné sous le nom de « Le malade à demeure ».

Or, Trevelyan a remarqué que depuis quelques jours, son patient se comporte de manière bien étrange et semble souvent dans un état d'excitation et de peur prononcé. Blessington a finalement suggéré à son médecin de se rendre au 221 b, Baker Street. Trevelyan propose alors à Holmes de venir à Brook Street pour s'entretenir avec son patient et peut-être comprendre l'origine de son angoisse...


_____

 

Mon avis :


J'ai bien aimé cette nouvelle dont l'intrigue est des plus mystérieuses. Et cette fois encore la justice est rendue sans qu'intervienne les forces de l'ordre...

________________________________________________

Les mémoires de Sherlock Holmes - Les propriétaires de Reigate - Arthur CONAN DOYLE

Pourquoi je le lis :


Je poursuis Les mémoires de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Sherlock Holmes ayant travaillé avec ardeur sur une enquête difficile de deux mois au cours du printemps 1887, le docteur Watson insiste auprès de son compagnon pour qu'il vienne se reposer quelques jours chez son ami le colonel Hayter, qui a une maison non loin de Reigate, dans le Surrey. À peine arrivés, le propriétaire informe les deux compagnons d'un vol commis récemment chez M. Acton, un autre résident du comté. Les objets volés, hétéroclites et sans valeur, mettent l'esprit du détective en éveil, mais Watson insiste pour que Holmes ne s'intéresse pas à cette affaire anodine.
Toutefois, dès le lendemain, le majordome du colonel Hayter l'informe, paniqué, que William Kirwan, le cocher des très influents Cunningham, a été tué dans la nuit, ayant semble-t-il surpris un cambrioleur alors que celui-ci tentait de s'introduire dans la propriété de ses employeurs. L'affaire devient trop importante pour que Holmes n'essaie d'y voir plus clair.

_____

 

Mon avis :


Cette enquête m'a un peu moins plu, surtout parce que finalement, on ne connaît pas le fin fond de l'histoire. Sherlock Holmes démasque très astucieusement les coupables, mais on ne nous révèle pas le mobile de leur crime ce qui m' a laissée un peu frustrée...

________________________________________________

jeudi 7 décembre 2017

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes - Karine LAMBERT

Pourquoi je le lis :


J'avais envie de lire ce roman depuis un moment, et je  n'ai donc pas hésité lorsque je l'ai trouvé à la médiathèque...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Les hommes sont omniprésents dans cet immeuble de femmes... dans leurs nostalgies, leurs blessures, leurs colères et leurs désirs enfouis. Cinq femmes d'âges et d'univers différents unies par un point commun fort : elles ne veulent plus entendre parler d'amour et ont inventé une autre manière de vivre ... Jusqu'au jour où une nouvelle locataire vient bouleverser leur quotidien. Juliette est séduite par leur complicité, leur courage et leurs grains de folie. Mais elle, elle, n'a pas du tout renoncé ! Et elle le clame haut et fort. Va-t'elle faire vaciller les belles certitudes de ses voisines ? 

_____

 

Mon avis :


L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes a été une lecture très agréable, toute en légèreté. Avec beaucoup de tendresse et une pointe d'humour, l'auteur y esquisse à petites touches le portrait de femmes émouvantes qui ont su trouvé un certain équilibre malgré leurs blessures. J'ai également apprécié qu'il ne s'agisse pas de portraits figés : chacune évolue à sa façon, de manière plus ou moins marquée, parfois malgré elles.

Et même si j'aurais aimé un peu plus de temps dans cet Immeuble... afin d'en apprendre un peu plus sur les unes et les autres, j'ai passé un très bon moment avec ce roman.

________________________________________________

Les mémoires de Sherlock Holmes - L'estropié - Arthur CONAN DOYLE


Pourquoi je le lis :


Il s'agit d'une nouvelle extraite des Mémoires de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Alors que le docteur Watson passe la soirée à son domicile, Sherlock Holmes vient lui rendre visite. Le détective explique à son ami qu'il a été engagé par le commandant Murphy pour enquêter sur la mort étrange du colonel James Barclay. Ce dernier, marié à Nancy Devoy, est un homme dont l'existence semble avoir été très calme, et dont la vie de couple était considérée comme des plus parfaites par le voisinage. Toutefois, peu avant que le corps de Barclay ait été retrouvé sans vie, ses domestiques l'ont entendu en grande dispute avec son épouse. Tous les soupçons pèsent alors sur celle-ci, retrouvée sans connaissance dans la même pièce que le corps de son mari.

_____

 

Mon avis :


J'ai bien aimé cette nouvelle qui nous immerge dans l'histoire coloniale de la Grande-Bretagne. Le crime qui a toutes les apparences d'un drame domestique s'avère finalement relever de la justice immanente, comme il arrive de temps en temps dans les enquêtes de Sherlock Holmes.

________________________________________________

mercredi 6 décembre 2017

Les mémoires de Sherlock Holmes - Le rituel des Musgrave - Arthur CONAN DOYLE

Pourquoi je le lis :



Il s'agit d'une cinquième nouvelle tirée du recueil Les mémoires de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Sherlock Holmes ne mène pas l'enquête en temps réel mais la raconte à son fidèle ami Watson.
Le rituel Musgrave se présente sous la forme d'une feuille sur laquelle on peut lire :
- À qui appartenait-elle? - À celui qui est parti.
- Qui doit l'avoir? - Celui qui viendra.
- Quel était le mois? - Le sixième en parlant du premier.
- Où était le soleil? - Au-dessus du chêne.
- Où était l'ombre? - Sous l'orme.
- Comment y avancer? - Au nord par dix et par dix, à l'est par cinq et par cinq, au sud par deux et par deux, à l'ouest par un et par un et ainsi dessous.
- Que donnerons-nous en échange? - Tout ce qui est nôtre.
- Pourquoi devons-nous le donner? - À cause de la confiance.

Une fois ce texte déchiffré, Holmes comprend que cela mène à la couronne du roi Charles Ier, que le roi confia à Sir Ralph Musgrave lors de son exil pour qu'il la transmette à son successeur.

_____

 

Mon avis :


Sherlock Holmes plonge à nouveau dans les souvenirs de ses premières enquêtes pour nous raconter un étrange cas où se mêlent traditions familiales, disparitions suspectes et chasse au trésor. J'ai beaucoup aimé.

________________________________________________

Les mémoires de Sherlock Holmes - Le Gloria Scott - Arthur CONAN DOYLE

Pourquoi je le lis :


Il s'agit d'une nouvelle tirée du recueil Les mémoires de Sherlock Holmes...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Par un soir d’hiver, alors que Holmes et Watson se trouvent au 221B Baker Street, Sherlock Holmes décide de narrer à son ami sa toute première enquête, alors qu’il était encore étudiant à l’université. Holmes explique ainsi qu’à cette époque, il était devenu camarade avec un dénommé Victor Trevor, qui l’avait par la suite invité à passer un mois de vacances chez son père, dans le Norfolk. Alors que le séjour avait parfaitement débuté, la quiétude de la demeure s’était rapidement troublée par la venue inattendue d’un homme du nom d’Hudson, une vieille connaissance du père de Victor Trevor. Sans que Victor Trevor ni Holmes ne sachent pourquoi, le vieil homme avait alors rapidement adopté une attitude des plus étranges, de toute évidence très troublé par l’arrivée de cet inconnu...

_____

 

Mon avis :


Le Gloria Scott nous offre de découvrir à travers un récit assez sombre la première énigme criminelle à laquelle a été confronté Sherlock Holmes, encore étudiant à l'époque mais déjà doué d'un grand sens de la déduction.

________________________________________________

mardi 5 décembre 2017

Les héritières américaines . tome 4 . La gloire de Miss Valentine - Laura Lee GUHRKE

Pourquoi je le lis :


La gloire de Miss Valentine est le dernier épisode de la série Les héritières américaines...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Alors qu’elle est au sommet de sa carrière de danseuse, Lola Valentine ne s'attendait pas à ce que son mentor lui lègue la moitié des parts de L’Impérial, le célèbre théâtre londonien. Elle espère bien mériter sa confiance en relevant ce nouveau défi, et passer du rôle d’artiste à celui de manager. Seulement, c’était compter sans l’hostilité de l’autre gestionnaire, Denys, l’homme qu’elle a quitté six ans plus tôt pour partir à New York. Toujours blessé, celui-ci ignore qu’elle a rompu pour de bonnes raisons : comment une fille de la scène comme elle aurait-elle pu faire le bonheur d’un lord ? Alors, même si Denys cherche aujourd’hui à l’exclure de toutes les décisions, Lola est déterminée à faire valoir ses droits...

_____

 

Mon avis :


Voici le quatrième et dernier livre de la série Les héritières américaines (du moins à l'heure actuelle, puisqu'il reste un célibataire dans le cercle des cinq amis qui marquent le lien entre les différents tomes…) et malheureusement, c'est celui qui m'a le moins plu car l'intrigue sonne un peu faux à mon avis.

En effet, l'auteur ose se lancer dans une histoire moins classique, qui va même à l'encontre des codes habituels avec un noble qui décide d'épouser une danseuse de cabaret (d'habitude, ce sont plutôt des gouvernantes ou au moins des jeunes filles à la réputation irréprochable). L'idée est bonne et pour une fois les tergiversations des deux amoureux semblent justifiées mais le dénouement m'a paru très artificiel et peu touchant.

Je conclue donc cette série sur une légère déception, mais en ayant découvert la jolie plume d'un auteur que je lirai à nouveau avec plaisir.

________________________________________________